De Nouveaux Challenges pour Saumon de France dans le journal La Manche Libre

 “De nouveaux challenges”

"De nouveaux challenges"

Pascal Goumain, Président de Saumon de France à Cherbourg.

Le 

Par le rachat du “Saumonier”, l’entreprise Saumon de France situé à Cherbourg (Manche) se développe et étend sa gamme. Par cette montée en puissance, l’entreprise compte bien acquérir de nouveaux marchés dans le secteur de l’épicerie fine de luxe.

Saumon de France vient de racheter le “Saumonier” qui se trouvait à Tourlaville, pourquoi?

“C’est une suite logique pour notre entreprise. Nous produisons des produits frais et nous souhaitions intégrer une prestation de transformation afin de proposer des produits élaborés à nos clients. Il y a quelques mois, nous avons sélectionné différents fumeurs et nous avons fait déguster leur production à l’aveugle par des chefs de la Maison Fauchon ou encore de Pierre Hermé. Le but était de trouver le produit qui serait le plus apprécié par les professionnels. Les produits du “Saumonier”, un atelier de fumage artisanal de saumon et d’autres poissons sont arrivés premiers à nos tests.”

Comment se passe ce transfert d’activité ?

“Le magasin du “Saumonier” à rejoint notre site à Tourlaville. L’atelier s’est agrandi de 80 m² à 300 m². Notre objectif est de monter la production de 20 tonnes par an à près de 100 tonnes. Au lieu d’avoir un seul employé, nous en aurons bientôt neuf. Nous souhaitons toujours conserver ce statut d’entreprise artisanale, tout en allant conquérir de nouveaux marchés”.

Quelle est votre stratégie ?
“Nous comptons monter en puissance. Cela passe par les clients locaux, que ce soient les particuliers ou les profesionnels, mais asussi par les clients parisiens via les épiceries fines comme Fauchon, la Maison Plisson ou la Grande épicerie de Paris. Notre plus gros défit est l’e-commerce et nous entamons un gros travail de référencement. Nous allons étendre les fermes magasins “Le Saumonier” ailleurs en France.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *