Quels sont les points de développement durable mis en place par la société GMG dans son élevage de Saumon de France ?

Le Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie nous donne cette définition du développement durable :

 « Un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs ».

« Pour y parvenir, les entreprises, les pouvoirs publics et la société civile travaillent main dans la main afin de réconcilier trois mondes qui se sont longtemps ignorés : l’économie, l’écologie et le social. À long terme, il n’y aura pas de développement possible s’il n’est pas économiquement efficace, socialement équitable et écologiquement tolérable. »

Voici des points essentiels de développement durable mis en place par GMG :

Elevage

  • De faibles densités d’élevage

L’un des critères les plus importants du bien-être animal est l’utilisation de faibles densités d’élevage. En Développement durable - Saumon de franceeffet, elles assurent un espace de vie suffisant aux saumons, ce qui leur permet de se développer dans les meilleures conditions de vie possibles. Les saumons ont un espace de vie important dans lequel ils peuvent nager, ce qui se traduit par une forme fuselée, une robe en très bon état et par la présence d’une strie noire au bout de la nageoire caudale.

  • L’Etude IVAMER

GMG a travaillé en 2011 avec le cabinet IVAMER sur la gestion des pathologies pouvant affecter les Saumons Atlantique, et continue d’apporter son expertise sur l’élevage sur Saumon de France.

  • Une alimentation garantie sans OGM* Sans_OGM-logo

Les saumons de France sont élevés avec une alimentation garantie sans OGM*. 40 % de l’aliment est composé d’ingrédients d’origine végétale, ce qui contribue à la préservation des ressources marines.

Les ressources d’origine marine sont particulièrement sélectionnées pour leur qualité et la durabilité des pêcheries d’origine.

  • La mise en place d’un suivi environnemental

Les principaux paramètres environnementaux sont suivis en continu afin de vérifier que les saumons bénéficient des meilleures conditions de vie. Une gestion rigoureuse de l’alimentation permet également de limiter l’impact de la ferme sur l’environnement.

  • Les traitements médicamenteux

Les traitements allopathiques ne sont utilisés qu’en dernier recours et l’utilisation préventive de traitements antibiotiques est proscrite, grâce à un programme de vaccination avant la mise en mer. La prévention repose sur le choix de souches génétiques adaptées aux conditions de la rade de Cherbourg-en-Cotentin .

Pêche

  • Une pompe à poissons :

Afin de garantir l’absence de toute lésion sur les poissons lors de leur capture et de diminuer le stress dû à la manipulation des poissons, un système de pompe à poissons est utilisé pour leur capture avant abattage.

  • Une table d’abattage automatisé :table dabattage - développement durable

L’utilisation d’une table d’abattage automatisée de type Combo Stunner assure un étourdissement et une saignée instantanée des poissons. Ce point participe à l’amélioration du bien-être animal ainsi qu’à la lutte contre l’apparition des Troubles Musculo-Squelettiques du personnel.

  • Un refroidissement dans un bain d’eau glacée immédiatement après abattage pour réduire la température à cœur le plus rapidement possible.
  • Pérennité économique :

Une étude des solutions de commercialisation des saumons de France sur 12 mois par an :

GMG met en mer des alevins une fois par an et commercialise le Saumon de France de novembre à août, ce qui occasionne une coupure commerciale d’environ 3 mois et ne permet pas à nos clients de disposer de notre produit tout au long de l’année.

Afin de faire disparaître cette coupure commerciale, GMG travaille sur des projets qui permettraient de mettre en mer des alevins deux fois par an, comme un circuit fermé à terre, qui fonctionneraient en respectant les rythmes biologiques et les besoins physiologiques du Saumon de France.

Sécurité

  • La Sensibilisation à la sécurité du personnel :

Dans l’optique de garantir la meilleure sécurité qui soit à ses employés, GMG travaille sur l’amélioration des sensibilisation à la sécuritéconditions de travail de ses employés, en fournissant des Équipements de Protection Individuelle et en sensibilisant le personnel à la sécurité.

Deux salariés de GMG sont Sauveteurs Secouristes du Travail (SST) c’est à dire qu’ils sont capables d’intervenir durant leur temps de présence au sein de l’entreprise pour porter secours à toute victime d’un accident du travail ou d’un malaise, dans l’attente de l’arrivée des secours spécialisés.

Cette formation a modifié le comportement général face aux risques liés aux conditions de travail. La capacité des SST à repérer les risques permet aussi de faire remonter des observations (état du matériel par exemple) à l’encadrement et aux instances chargées de la prévention.

* Seuil analytique inférieur ou égal à 0.9%, résultat exprimé en quantification de l’ADN transgénique par rapport à l’ADN total de chaque végétal considéré, hors contamination fortuite par des végétaux non utilisés dans la formule).